Premières impressions : Retro City Rampage

Encore un jeu que j’avais complètement oblitéré de ma mémoire et qui est sorti sur Steam, en pleine attente pour Hotline Miami… Son nom ? RETRO CITY RAMPAGE !Soi-disant en développement depuis plus de 27 ans – en réalité l’âge de son développeur, Brian Provinciano – Retro City Rampage est un jeu d’action 8bit en vue du-dessus où vous incarnez The Player et où vous devez combattre les Evil Good Guys qui menacent la criminalité de Theftropolis. En gros, on vous donne toutes les excuses pour jouer les méchants et écraser des passants/tuer des policiers sans arrière-pensée.

S’inspirant grandement de GTA, le jeu propose plusieurs modes : un mode histoire, avec un scénario bien loufoque, un mode challenges et un mode « free roaming », où l’on peut se déplacer librement dans Theftropolis. Toutefois, je ne pourrai parler que du premier car je n’ai pas eu le temps d’essayer les deux autres.

En mode histoire, vous devez remplir des missions comme dans un GTA classique : aller chercher un bidule, aller tuer Trucmuche, aller voler une bagnole… Tout ça en vue de reconstruire une machine à remonter dans le temps, car oui, vous venez du futur. Ou bien du passé : je n’ai pas super bien compris la séquence d’introduction. Bref. Vous aidez un ersatz du Pr. Emmett Brown (Nom de Zeus !) à construire une toilette temporelle (comme dans Day of the Tentacle) et vous avez la ville de Theftropolis comme terrain de jeu.

A la différence d’un GTA, toutefois, il n’ y a pas vraiment lieu de flâner en ville, car peu d’activités annexes sont proposées. Il y a bien des challenges en temps limités assez rigolos mais ils restent plutôt dispensables. L’intérêt du jeu réside surtout dans son abattage de références à la pop-culture et au jeu-vidéo lors des missions : un coup, ce sont des Tortues Ninjas un brin vénères qui viennent vous faire goûter à leur kung-fu; un autre, vous devez sortir d’une base à toute berzingue à la façon des runners actuels sur téléphones portables… Et les décors fourmillent de clins d’œils plus ou moins évidents aux productions NES et à d’autres licences plus récentes : Mario, Zelda, Metroid, Kirby, Retour vers le futur… Il est même possible de sauter sur les gens et d’enchaîner les points en ne touchant pas le sol !

Retro City Rampage est un peu le jeu auquel on aurait eu envie de jouer sur notre Nes quand était gamins : drôle, transgressif, frénétique. Il est aussi très généreux, non pas en quantité de contenu, mais dans la qualité de celui-ci : les missions ne ressemblent pas (trop) et leur brièveté empêche qu’une lassitude s’installe. On y revient avec plaisir et c’est tout ce qui compte !

Point important : le jeu est disponible pour un peu moins de 15€ sur le site du développeur et celui-ci vous donne en prime des clés d’activation pour Steam ou GOG.com !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s