Edmund McMillen et Jason Rorher teasent sur leurs prochains jeux

Deux grands créateurs de jeux indés viennent de teaser gentiment sur leurs prochaines productions : Edmund –Super Meat Boy & The Binding of Isaac– McMillen et Jason –Passage– Rorher.

McMillen, via le blog de la Team Meat, annonce que le prochain Super Meat Boy (PC et iOS, cette fois) est mis en stand-by au profit d’un jeu nommé Mew-Genics !, créé par les deux zigotos lors d’une jam de développeurs. Peu d’infos concrètes sur le jeu, si ce n’est qu’il sera basé sur de la génération aléatoire, qu’il sera bizarre et qu’il impliquera des chats, dixit McMillen. La perspective de voir un esprit dérangé comme le sien (cf. le bestiaire de The Binding of Isaac, carrément perturbant) s’emparer du cutest of the cute selon les normes de l’Internet est en soi alléchante. Rajoutez-y l’élément de game-design* le plus utilisé aujourd’hui dans les productions indé -la génération aléatoire- et vous obtenez un produit tout à fait sexy, sans que l’on sache exactement de quoi il en retourne. Un croisement entre Isaac et Impossible Creatures ? Woops, I might just have pissed my pants.

Jason Rorher vient de sortir un site présentant (très brièvement) son prochain jeu, The Castle Doctrine. Comme pour Mew-Genics !, peu d’infos sur le contenu : « un jeu multijoueur de cambriolage et de défense de maison » et… c’est tout. Il y a bien quelques screenshots (voir ci-dessus) et l’ensemble laisse penser à un tower-defense où deux joueurs (équipes ?) s’affrontent de manière asynchrone, dans une esthétique pixel pour le moment assez générique. Toutefois et comme toujours avec Rorher, le fond prévaut sur la forme : Passage était objectivement plutôt moche mais son style minimaliste permettait de convoyer un message profond -l’acceptation de la mort- sans s’embarrasser d’un quelconque réalisme visuel qui pourrait distraire le joueur. Le titre de ce nouveau jeu va également dans ce sens : aux Etats-Unis, « The Castle Doctrine » est une loi qui autorise un citoyen à défendre sa maison contre des intrus et ce, quels que soient les moyens employés. Ainsi, récemment, une jeune femme a abattu un cambrioleur chez elle après avoir appelé les secours et demandé « l’autorisation » de le faire : en vertu de cette « Castle Doctrine », aucune poursuite n’a été lancée contre la jeune femme. C’est une forme de légitime défense étendue que l’on peut appliquer en bonne conscience si l’on estime que notre vie ou celle de nos proches est menacée : cela inclue donc le meurtre de sang-froid, considéré comme un crime en France même dans un cas de légitime défense. Je vous laisse imaginer ce que Jason Rorher, militant et pacifiste convaincu, peut avoir à nous dire sur le sujet. Mon petit doigt me dit que ce ne sera pas un bête tower defense comme ceux qui pullulent sur nos mobiles.

Sachez que Rorher vient de sortir un jeu sur Nintendo DS, The Diamond Trust of London, uniquement en vente sur son site web. Il est un peu cher (dans les 30€, plus les frais d’envoi) mais ce développeur est certainement l’un des plus fauchés des indés : l’acheter revient vraiment à l’aider à faire d’autres jeux. Le jeu est en quantité limitée, 4181 copies sont encore disponibles à l’heure où j’écris ces lignes. Il s’agit d’un jeu de plateau se déroulant en Angola où l’on dirige des exploitations de mines de blood diamonds. Quand je vous dit que Rorher est un développeur militant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s