Mothhead : Euh…

Ahem… Mouais. Ben, Mothhead, c’est carrément chelou.

D’après le site officiel, Mothhead n’est pas un jeu, non : c’est une démo interactive artistique développée par le studio artistique Massive Black et qui sert d’outil promotionnel pour le moteur Unity 3D. Le style visuel est l’œuvre de Peter Konig, à qui l’on doit l’excellente créature du film Splice de Vincenzo Natali, le design des créatures de Left for Dead ou ce truc-là, aussi. Et ça, également. Un bon artisan du monstre cracra. Et béh, ça devrait être pas mal ce bouzin-là ?

On incarne un papillon de nuit ou phalène dans la langue du Larousse (moth en anglais, donc) et on doit… Alors, étant donné que tout ce que j’ai réussi à faire en une demie-heure de jeu, c’est trouver ce corps tout moche et d’y me poser dessus à la place de la tête (moth-head, vous avez tout compris), je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il faut faire ensuite. L’interaction se limite au déplacement et à : « Clic gauche pour battre des ailes. Espace pour interagir. » OK. Et la seule interaction possible, je vous la donne en mille : « monter » ou « descendre » de ce corps tout moche. OK. Et même quand je suis sur le corps tout moche mon papillon décède de noyade dans trois millimètres d’eau. OK. Et quand est-ce qu’on s’amuse ? Qu’on ressent quelque chose ? Pour ne rien vous cacher, quand on me vend une démo comme un truc « artistique » suivi de « promotion moteur 3D », je sais pas pour vous, mais moi je tique (1). Je tique grave. Et au bout de vingt minutes de jeu, j’avais envie de foutre mon ordi par la fenêtre.

Et pour le côté « vitrine technique d’un moteur 3D », on repassera. La gestion de la caméra est complètement foirée. Mais dans les grandes largeurs, heing. Pas moyen de se diriger correctement, sachant qu’il faut aussi gérer l’inertie du papillon alors que le framerate taquine les 2 images par seconde. Sachant que l’eau vous tue instantanément. Sachant que cette saloperie de flotte recouvre la moitié de la zone où l’on commence. Un gameplay solide, quoi. Si l’envie vous prend de vous essayer à cette merveille d’optimisation qu’est Mothhead, ne vous gênez pas : le « jeu » est gratuit.

(1) Tique > Insecte > Phalène. Un peu d’humour, merde !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s