Navigateur + Smartphone = Touchy !

Sur le papier, l’idée est bonne : utiliser son smartphone comme manette de jeu et jouer sur son écran de PC en même temps. La technique est bonne aussi : l’application reconnaît immédiatement le jeu et les commandes répondent au doigt et à l’œil. Oui, mais.

Oui, mais un smartphone N’EST PAS une manette. C’est aussi simple que ça. Car la manette, dans sa grande mansuétude, nous permet de « sentir » la position des boutons grâce au gras de nos doigts : c’est une spatialisation mentale par le toucher (terme déposé). On peut ainsi replacer rapidement ses doigts sur les boutons nécessaires, même en pleine panique. Et les manettes sont conçues dans cet esprit : des boutons de formes différentes à des emplacements précis, en fonction du doigt censé l’utiliser. La forme de la manette également : elle est designée pour épouser les paumes des mains et permettre au joueur de la tenir fermement. Autant de caractéristiques qui ne s’appliquent pas à un smartphone.

Touchy est une application pour iPhone et iPad développée par le célèbre site de jeux flash gratuits, Nitrome. Si l’application est gratuite (ainsi qu’un jeu/démo au concept plus que limité), il vous en coûtera pas loin de 5€ pour débloquer l’accès aux jeux compatibles Touchy. Dans l’économie des applications mobiles on dit aussi « une fortune ». Et il n’est d’ailleurs pas possible de payer pour des titres à l’unité, selon nos goûts, le package comprenant une petite dizaine de jeux est obligatoire. Après ce bref aparté, revenons-en à nos smartphones.

L’écran du téléphone, parfaitement lisse, empêche la « spatialisation mentale par le toucher ». Et en jouant à certains des jeux proposés (les jeux de plate-formes principalement), je me suis retrouvé à plusieurs à devoir regarder l’écran de mon smartphone pour repositionner mes doigts. Urgh. Pas ergonomique pour deux sous, il est quasiment impossible de jouer à Mega Mash par exemple sans mourir tous les deux sauts, parce que vous avez appuyé à un millimètre du bouton virtuel. FRUS-TRANT.

Et que dire de l’option « motion-gaming » si ce n’est qu’un avertissement en début de partie nous demande de bien tenir notre appareil en jouant car il est fort probable qu’il nous glisse des doigts à cause d’un mouvement un peu brusque (allez voir le trailer officiel pour vous en convaincre). Quel est l’intérêt de mettre en place des mécaniques de jeu complètement bourrinnes (comme « je secoue mon iPhone dans tous les sens » ou « je mime un violent lancé avec ») alors que la probabilité d’exploser son appareil crève le plafond ? La réponse est dans l’avertissement : pour le bon plaisir de Nitrome de poster des vidéos de personnes ayant explosé leur téléphone en jouant à Touchy. Bon esprit.

En résumé : même si la perspective de jouer aux excellentes productions Nitrome peut s’avérer séduisante, N’ACHETEZ PAS TOUCHY. Vous risquez un anévrisme à force de passer d’un écran à l’autre, d’éclater l’écran tactile de votre téléphone en appuyant dessus comme une brute (MAIS POURQUOI IL SAUTE PAS CE C***ARD DE LAPIN ?!) ou tout simplement de le fracasser contre un mur en jouant à Super Snot Put (le jeu gratuit). 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s