Monaco, sa Blonde, ses zombies…

R8A8h3d

Monaco, c’est le jeu (coopératif) de 2013, no doubt. Gameplay aux petits oignons à la portée de tous, huit personnages complètement différents, une quarantaine de niveaux, plusieurs paliers de difficulté, mode multijoueur local et en ligne, leaderboards, éditeur de niveaux, intégration du Steam Workshop permettant à tout un chacun de modifier des éléments de jeu, etc. Certes, Andy Schatz (Pocketwatch Games) aura mis plusieurs années à sortir son bébé mais l’attente en valait clairement la chandelle au vu du contenu dantesque du jeu d’origine. Et cette chandelle n’est pas prête de se consumer puisque une mise-à-jour conséquente est disponible depuis hier pour l’extraordinaire somme de zéro kopek, yen, dollar, euro, roupie, roubles ou toute autre monnaie ayant cours dans votre riante contrée.

Plus qu’une simple mise-à-jour, il s’agit d’une véritable extension/expansion/add-on (biffez la mention inutile) au jeu, jugez-plutôt : Pocketwatch Games a surtout bossé sur le portage Linux afin de rendre le jeu compatible avec tous les OS actuels, mais ils ont aussi rajouté une campagne sur les origines des personnages coïncidentalement baptisée… Monaco Origins, comprenant un nouveau personnage jouable, la Blonde, ainsi qu’un mode « zombie » : Zonaco – Your flesh is mine.

La campagne « flash-back » se compose de 8 niveaux, chacun dédié à un personnage : il s’agit d’arènes closes où le but est de collecter un maximum de pièces et de trophées avant de se faire choper par les autorités (très très nombreuses). Il n’y a pas de sortie au niveau puisqu’il met en scène la capture de chacun des personnages de l’histoire principale et le niveau très élevé des défenses en présence me fait conseiller cette campagne à ceux qui auront retourné les deux actes principaux : à ce propos, la mission du Gentleman est blindé de gardes, accrochez-vous à vos slibards pour espérer la réussir. De nouvelles mécaniques sont également introduites dans ces niveaux : gardes armés de lances-roquettes, clés à récupérer pour ouvrir certaines portes impossibles à crocheter, trophées à collecter pour remplir des objectifs secondaires, PNJ portant de l’argent ou une clé sur eux… Il n’est pas nécessaire de récupérer toutes les pièces et trophées disséminés dans le niveau pour le passer, mais les accros du « 100% complete » en seront pour un challenge très très (très) relevé !

2013-10-23_00001

Le deuxième niveau du jeu, façon zombie : les deux wretches devant moi ne vont pas tarder disparaître dans un nuage rouge… sang, justement

Le mode « zombie », devenu incontournable dans l’industrie AAA grâce (à cause de ?) aux célèbres variations pour Call of Duty, vous permet de rejouer l’intégralité des niveaux (campagne Origins comprise) dans un no man’s land du plus bel effet où les forces de l’ordre sont remplacées par deux types de morts-vivants aux capacités uniques, rappelant les infectés de Left 4 Dead : le Bloater, très lent, explose au contact et détruit une partie du niveau, le (la ?) Wretch est très rapide, agressif et se déplace en groupe. Le jeu s’en voit complètement modifié puisque certaines stratégies – comme endormir les gardes à l’arbalète ou les charmer avec la Rousse – fonctionnent beaucoup moins bien sur ces cadavres mobiles qui, en contrepartie, disparaissent définitivement une fois éliminés. Le mode n’est donc pas un simple à-côté au jeu mais bien une nouvelle campagne, succès Steam à la clé : ils ont poussé le vice jusqu’à enregistrer de nouvelles voix, toujours en français, pour les zombies !

Je ne donne pas plus de détails sur le nouveau personnage jouable, la Blonde, mais je pense qu’il y a suffisamment d’informations dans cet article pour vous deviniez qu’il ne s’agit pas exactement d’un nouveau personnage. (Bien que la véritable raison à cela est que je n’ai toujours pas débloqué la mission lui correspondant : saloperie de niveau Gentleman !).

Pour un contenu qui aurait suffit à décider n’importe quel éditeur majeur (EA, Activision, Ubisoft…) de le vendre en trois DLC distincts au prix fort (1), Pocketwatch Games le fait gratuitement pour tous les possesseurs du jeu original et en profite même pour diviser le prix en deux pour fêter cette update ! Le prix normal du jeu ne changera pas non plus dès la fin de cette promotion « commercialement suicidaire », dit-on dans les milieux autorisés. Quand je vous dis que les indépendants sont des gens bien (et peut-être un peu fous)…

Dépêchez-vous de vous le procurer, il est à moitié prix jusqu’à 19h ce soir (même si, à son prix normal, le jeu est un excellent investissement) !

(1) Attention, ceci est une simulation (toute référence à des pratiques commerciales douteuses ayant cours dans le vrai monde de la réalité est totalement et absolument – pour ne pas dire complètement – volontaire) :

ActiArtsSoft présente… ZONACO – YOUR FLESH IS MINE, le mode zombie tant attendu par des milliards de fans du jeu de l’année 2013, aux millions de ventes et aux critiques dithyrambiques sur toute la planète jeu-vidéo !!! Recommencez tous les niveaux que vous possédez déjà mais cette fois… contre des ZOMBIES !!!
Pour seulement 9,99€ !!!

UbiElecVision est heureux de vous annoncer… LA BLONDE !!! Un tout nouveau personnage aux capacités uniques qui n’a strictement aucun rapport avec un personnage que vous possédez déjà (et qui serait sa version reskinnée – en blonde donc) !!!
Au prix démentiel de 4,99€ !!!

ElectroUbiSion a créé pour vous… MONACO ORIGINS !!! Une énorme campagne additionnelle de huit (8) niveaux originaux et complètement différents des ceux que vous possédez déjà, narrant le background profond, croquignolesque et inattendu de vos personnages préférés !!! Franchement, 14,99€, pour des heures et des heures de fun toujours renouvelé, c’est vraiment donné, non ?

EAAU vous dévoile non sans fierté… MONACO PLUS EXTENDED DIRECTOR’S CUT EDITION OF THE YEAR !!! Dû à une hausse conséquente du contenu du jeu, la société EAAU et ses actionnaires ont conjointement décidé de passer le prix de MONACO à soixante-quinze (75) euros afin de marquer d’une pierre blanche la disponibilité de la version complète d’un jeu précédemment sorti inachevé sous la pression desdits actionnaires, soucieux de rentabiliser leur investissement avec des recettes rapides sur un produit bouclé à la va-vite. Voilà-voilà. Achetez notre jeu SVP, on a des chiottes en or massif à remplacer (le caca colle beaucoup trop à l’or, c’est une sainte horreur, vous n’imaginez pas).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s